ASP L450 C GXSS SpringbankArrival AdjCrop 3000pxWb

Votre avenir dans l'aviation privée

Un livre blanc sur le leadership éclairé d'AirSprint.

À quoi s'attendre d'une carrière dans l'aviation d'affaires et pourquoi c'est le moment idéal pour commencer.

Comme pour de nombreux secteurs, la pandémie a contraint l'industrie aéronautique à innover. Il est devenu nécessaire d'envisager de nouvelles voies, d'adopter des technologies de rupture et de tirer le meilleur parti d'une situation difficile tout en anticipant des perspectives d'avenir plus positives.

Les rayons de ce lendemain plus radieux illumineront le secteur de l'aviation d'affaires bien avant qu'ils ne tombent sur l'industrie du transport aérien commercial.

AirSprint staff awaiting passengers

Une Perspective Positive

Si vous envisagez une carrière en tant que pilote ou autre professionnel de l'aviation, les perspectives sont prometteuses pour l'aviation privée. Le secteur offre des emplois stables, des progrès constants et des expériences de vol diversifiées pour améliorer votre carrière.


UN MESSAGE DE JAMES ELIAN, PRÉSIDENT ET PDG, AIRSPRINT

AirSprint James A Elian

Au moment où j'écris ces mots au printemps 2021, l'aviation privée est au bord d'une opportunité pluriannuelle.


Actuellement, nous avons le récit de deux histoires. D'une part, les compagnies aériennes sont devenues moins attrayantes car les gens recherchent des alternatives de voyage plus sûres en raison de la COVID-19. D'autre part, les compagnies aériennes se sont contractées, diminuant la fréquence et supprimant des itinéraires, poussant essentiellement les voyageurs à se pencher vers l'aviation privée.


Je pense que nous avons plusieurs années devant nous avant que les compagnies aériennes ne reprennent leurs activités d'avant COVID. Pour l'aviation privée – et pour les personnes envisageant une carrière de pilote – cela présente de nombreuses possibilités.

Chez AirSprint, le nombre de propriétaires fractionnaires a augmenté de 25 % depuis le début de la pandémie. Nous avons connu un premier trimestre record en 2021, bénéficiant de la plus forte croissance de clients en 21 ans d'histoire.

Alors que nous assistons à cette croissance sans précédent, nous continuons de travailler avec le gouvernement à tous les niveaux pour mettre en œuvre des politiques qui permettront au Canada de rouvrir ses portes de manière sûre et durable. Les propriétaires fractionnaires d'AirSprint sont des chefs de file en affaires et en innovation, et ils seront le moteur de la reprise du Canada. Ce fait me porte à croire que l'aviation privée connaîtra une période de croissance record une fois que l'occasion de voyager se représentera.

Nous nous préparons actuellement à cette vague, en augmentant nos procédures et processus internes, en mettant en œuvre de nouvelles technologies pour améliorer l'efficacité et en introduisant de nouvelles options intéressantes pour les propriétaires fractionnaires. AirSprint exploite la plus jeune flotte d'avions fractionnés en Amérique du Nord et nous ajoutons trois jets Embraer Praetor 500 cette année, afin d'étendre davantage notre zone de service. De plus, nous rénovons l'ensemble de la flotte de Cessna Citation CJ2+ avec une nouvelle décoration et de nouveaux intérieurs et nous ajoutons des avions Cessna Citation CJ3+ supplémentaires.

Pour ceux qui rêvent de devenir pilote, des opportunités existeront certainement dans l'aviation privée. Chaque fois que nous ajoutons un appareil à notre flotte, nous embauchons cinq pilotes – et nous prévoyons d'en embaucher au moins 15 en 2021.

À quel genre de carrière pouvez-vous vous attendre exactement ? Dans ce guide, nous fournissons des informations, des études de cas de carrière et des échelles salariales pour vous aider à en savoir plus sur l'aviation privée et AirSprint.

Dans ce métier, chaque jour est différent. Vous vous envolerez vers des centaines de destinations uniques tout en étant habilité à prendre des décisions en cours de route.

Il est vrai que les grands défis du secteur ont été la sécurité d'emploi et les horaires. Chez AirSprint, nous avons résolu ces problèmes. Notre modèle de propriété fractionnée couvre tous les coûts fixes tandis que notre clientèle diversifiée lie nos services à un large éventail d'industries, minimisant les risques. En ce qui concerne la programmation, nous avons investi 1 million de dollars en 2014 pour construire notre système d'enchères préférentielles, un cadre basé sur l'équité qui donne à tous nos pilotes plus de contrôle sur ce que j'appelle des jours de congé « de qualité ». C'est important, car nos employés sont le moteur de notre succès et nous voulons qu'ils choisissent AirSprint comme entreprise de carrière.

En fin de compte, AirSprint est une société de service client qui utilise des avions pour aider ses clients à réussir.

L'aviation est une industrie passionnante. C'est l'une de ces choses qui entre dans votre sang - et une fois que c'est le cas, ce sera là pour la vie. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous contacter. C'est le moment idéal pour enquêter sur votre avenir dans l'aviation privée !

 

James Elian


ASP L450 C GXSS SpringbankArrival AdjCrop 3000pxWb

De nombreux voyageurs se tournent vers l'aviation privée comme alternative aux voyages aériens commerciaux.

Alors que l'aviation commerciale planifie son éventuelle reprise, l'aviation privée comble déjà le vide. Le secteur offre une option de voyage plus sûre avec beaucoup moins de points de contact pour ceux qui sont préoccupés par l'exposition au COVID-19.


Résumé

Avant la pandémie de la COVID-19, le secteur mondial de l’aviation avait atteint une altitude fulgurante. Selon Suzanne Kearns, auteure, docteure en éducation et professeure d’aviation à l’Université de Waterloo, « Le monde faisait face à une pénurie de professionnels de l’aviation, notamment de pilotes, de membres d’équipage et de techniciens d’entretien, et les établissements de formation n’arrivaient pas à répondre à la demande."1

Puis, en mars 2020, l’industrie de l’aviation a changé radicalement. Un livre blanc2 rédigé par le fournisseur de services d’aviation spécialisée ARGUS International rapporte une baisse sans précédent de 71 % dans les activités d’avril 2020, et ce, pour les entreprises américaines uniquement. La propagation du virus et les restrictions de voyage de plusieurs pays ont été désastreuses pour les vols commerciaux. Au moment de la rédaction de ce livre blanc en mars 2021, plusieurs compagnies aériennes se battaient toujours pour survivre.

Cette pléthore de mauvaises nouvelles dans le secteur du transport aérien a semé le doute chez celles et ceux qui considéraient faire carrière en tant que pilote. Les coûts élevés de la formation au pilotage ont toujours refroidi les étudiants potentiels, mais maintenant, ils constituent plus que jamais un obstacle important. Ces étudiants devraient-ils débourser plus de 100 000 $ pour participer à un programme combiné donnant accès à un diplôme universitaire et à une licence de pilote? Devraient-ils retarder leur formation de quelques années? Ou encore, ne devraient-ils pas tout simplement passer à leur plan B?

Les experts du domaine s’entendent sur un point: l’aviation est une industrie cyclique. Tout au long de son histoire, l’aviation a été étroitement liée aux évènements mondiaux majeurs et en subit les contrecoups, positifs ou négatifs.

L’aviation mondiale a fait face à de multiples turbulences dans les dernières décennies, explique Katie Sehlt dans l’APEX en juin 2020.3 Ces défis comprennent la récession qui a suivi la guerre du Golfe au début des années 1990; l’effondrement de la bulle des entreprises point-com dans cette même décennie; les attaques terroristes de 2001 aux États-Unis; l’épidémie de SRAS de 2002-2003; la crise financière mondiale de 2008 ainsi que de multiples virus (la grippe H1N1, la grippe aviaire, l’Ebola, le syndrome respiratoire du Moyen-Orient [MERS] et le Zika).

Toutefois, ces défis sont beaucoup moins considérables que ceux posés par la pandémie de la COVID-19. Selon l’Association du transport aérien international (IATA), l’industrie de l’aviation a perdu la somme colossale de 118 G$ US en 2020, puisque la demande a chuté de plus de 65 % en 2019. Alexandre de Juniac, le PDG de l’IATA, a mentionné le 9 mars 2021 que plusieurs années seront nécessaires pour se remettre sur pied complètement, malgré les efforts de vaccination.4

D’ailleurs, alors que l’aviation commerciale planifie sa reprise ultérieure, l’aviation privée comble déjà le vide. Le secteur offre un moyen de transport plus sûr, avec bien moins de points de contact, pour ceux qui craignent de s’exposer à la COVID-19.

Itinéraires empruntés par AirSprint entre 2017 et 2020.

Le fournisseur mondial de services en aviation et en aérospatiale Avia Solutions Group rapporte qu’« en 2020, la demande mondiale pour les services de voyages d’affaires n’a diminué que d’un pour cent comparativement à 2019, selon le Global Market Tracker hebdomadaire de WingX. D’autre part, les vols réguliers commerciaux ont diminué de 45 % pendant la même période. Cette statistique prouve la résilience du secteur de l’aviation privée dans le contexte de la pandémie de la COVID-19. Nous pouvons attribuer la reprise impressionnante et les données d’exploitation du secteur à ses options de transport permettant d’avoir moins de contact.”5

Dans l’infolettre de l’entreprise d’études de marché sur l’aviation d’affaires JETNET iQ publiée le 11 mars, les programmes de propriété fractionnée d’aéronefs aux États-Unis ont connu une augmentation de 39 % de la demande sur douze mois pour des vols en jet privés petits et moyens en janvier et en février 2021.6 Les plus petits jets ont été le moteur de cette croissance avec une augmentation fulgurante de 64 % des cycles de vol.

La technologie aide également à envisager un meilleur avenir pour le secteur. Alors que l’économie de partage devient plus importante, les solutions de mobilité urbaine sur demande devraient toucher le secteur de l’aviation privée. En effet, de nombreux opérateurs tels qu’AirSprint proposent déjà des applications de réservation d’aéronefs privés, à la manière d’Uber. L’application d’AirSprint pour les propriétaires fractionnaires permet de réserver des voyages, de recevoir des alertes, de dresser des listes de passagers, de demander des services de transport terrestre, des services de restauration et bien plus encore. Le tout est conçu pour aider les clients à optimiser leur temps.

Si vous considérez faire carrière en tant que pilote ou professionnel de l’aviation, l’avenir du secteur est prometteur. Il offre des emplois stables, des possibilités d’avancement régulier et diverses expériences de vols afin de faire décoller votre carrière.

L’aviation est sans aucun doute une industrie cyclique et la prochaine remontée est déjà bien amorcée – menée par l’aviation privée. C’est le moment parfait pour monter à bord.

 

1. Dr. Suzanne Kearns, “The Impacts of COVID-19 on Aviators – and How Universities Can Help,” LinkedIn, February 17, 2021
2. ARGUS International, “Business Aviation Rebound: 2021 Predictions,” December 2020
3. Katie Sehl, “How the Airline Industry Survived SARS, 9/11, the Global Recession and More,” APEX
4. “Remarks of Alexandre de Juniac at IATA Media Briefing – 9 March 2021,” IATA
5. “The Unseen Value of the Business Aviation Sector,” Avia Solutions Group
6. JETNET iQ, “JETNET iQ Pulse,” March 11, 2021 - Issue 24, Page 8


Three AirSprint Embraer Legacy 450 Poised And Ready

Passionnés par l'aviation, nous avons été les pionniers de la propriété fractionnée au Canada.

Nous améliorons l'expérience de propriétaire de jet privé avec des normes de sécurité de pointe, un service clé en main exceptionnel et une flexibilité accrue, le tout à une fraction du coût.


INTRODUCTION À L'AVIATION PRIVÉE

Qu'est-ce que l'aviation privée ? En termes simples, il existe trois types d'activités aéronautiques : commerciale, militaire et générale.

La catégorie commerciale comprend toutes les activités régulières des compagnies aériennes et la catégorie militaire s'explique d'elle-même, bien sûr. La troisième catégorie, l'aviation générale, comprend toutes les autres activités aériennes civiles non aériennes. Dans cette zone, vous trouverez un sous-ensemble appelé aviation privée, qui comprend les voyages de loisirs personnels ainsi que l'aviation d'affaires (essentiellement, tout vol effectué à des fins professionnelles).

Selon un rapport préparé par l'Association canadienne de l'aviation d'affaires (ACAA), il y avait environ 1 900 avions d'affaires – y compris des turbopropulseurs, des avions à réaction et des hélicoptères – exploités au Canada en 2017, ce qui représente environ cinq pour cent de tous les aéronefs immatriculés au Canada.7

Les avions privés sont pilotés dans le monde entier par une variété d'opérateurs et d'organisations, allant des propriétaires individuels et des entreprises aux fournisseurs d'affrètement à la demande et aux modèles de propriété fractionnée. Cette dernière option, lancée au Canada par AirSprint en 2000, consiste à acheter une part dans un avion et à payer une redevance annuelle, qui garantit l'accès et couvre toutes les dépenses opérationnelles, de l'équipage de conduite à la maintenance.

Par rapport au vol commercial, l'aviation d'affaires offre une multitude d'avantages. Les passagers voyagent où ils veulent, quand ils veulent, ce qui permet aux gens d'affaires prospères de reprendre le contrôle de leur temps en maximisant leur horaire de travail et en augmentant leur productivité.

Le secteur a longtemps été présenté comme un catalyseur économique. Le rapport sur l'impact économique de l'aviation d'affaires de 2017 de la CBAA a estimé que « chaque avion génère directement 6,1 années-personnes d'emploi, pour un salaire d'environ 460 000 $. Cela contribue 690 000 $ en PIB direct et 1,7 million de dollars en production économique directe à l'économie canadienne. De plus, la contribution totale au PIB d'un avion d'aviation d'affaires est estimée à 1,4 million de dollars de PIB, tandis que la production économique totale est mesurée à 2,9 millions de dollars.»8

 

Selon l’Association Nationale D’Aviation D’Affaires (NBAA) aux États-Unis, les quelque 15 000 avions d'affaires immatriculés dans ce pays « sont souvent appelés machines à remonter le temps, car les utilisateurs d'avions d'affaires peuvent accomplir plus en une journée que les autres en plusieurs jours. »9

Pour les voyageurs, l'aviation privée offre un certain nombre d'avantages, notamment des horaires personnalisés, la possibilité de se rendre dans des aéroports plus petits et plus proches de leur destination finale, une confidentialité et une sécurité accrues et une expérience de voyage plus saine grâce à une exposition réduite au COVID-19 et à d'autres virus.

7. “Economic Impact of Business Aviation Operations and Business Aircraft Manufacturing in Canada, 2017,” Canadian Business Aviation Association
8. “Economic Impact of Business Aviation Operations and Business Aircraft Manufacturing in Canada, 2017,” Canadian Business Aviation Association
9 .“Why Should I Consider Using My Aircraft for Business Travel,” National Business Aviation Association


CARRIÈRES DE PILOTES DANS L'AVIATION D'AFFAIRES

Une carrière enrichissante et lucrative en tant que pilote d'aviation d'affaires commence par la sélection du bon programme de formation.

AirSprint pilot smiling

Aider les étudiants en aviation à prendre leur envol

AirSprint est fier de soutenir le programme de diplôme en aviation de deux ans de l'Université Mount Royal depuis 2016. Chaque année, nous présentons le prix AirSprint à un diplômé le plus performant en reconnaissance de ses réalisations. De plus, cet étudiant se voit proposer un poste administratif de niveau d'entrée dans notre département de vol, qui évoluera vers un poste de pilote de ligne.

À QUOI RESSEMBLE VOTRE CARRIÈRE DANS L'AVIATION D'AFFAIRES ?

Bien que la carrière de pilote de chacun se développe différemment, il est également vrai que le travail acharné et le dévouement sont les fondements du succès dans l'industrie aéronautique. Ici, trois pilotes partagent des histoires vraies sur la façon dont leur carrière a pris forme.

DSB

David Brickell | Training Captain, Embraer Praetor 500/Legacy 450

David Brickell est allé à l'université pour l'architecture, mais sa tête était toujours dans les nuages. "J'ai eu le truc du pilote...

Rencontrez David
KSS

Karen Smiley | First Officer, Embraer Legacy 450

Karen Smiley n'a pas beaucoup voyagé quand elle était enfant, mais voir le monde a toujours été sur sa liste « un jour »...

Rencontrez Karen
ETD New

Eric Dagg | First Officer, Embraer Legacy 450

Eric Dagg a terminé sa licence de pilote privé à temps partiel alors qu'il était inscrit à l'université. Il a toujours été intéressé par...

Rencontrez Eric
AirSprint plane flying with wheels out

Demandez à un directeur des opérations aériennes.

Le directeur des opérations aériennes d'AirSprint, Adam Fallwell, partage quelques informations sur les entretiens d'aviation d'affaires, l'embauche et l'équilibre travail/vie personnelle.


Conclusion

Comme pour de nombreux secteurs, la pandémie a contraint l'industrie aéronautique à innover. Il est devenu nécessaire d'envisager de nouvelles voies, d'adopter des technologies de rupture et de tirer le meilleur parti d'une situation difficile tout en anticipant des perspectives d'avenir plus positives.

Les rayons de ce lendemain radieux illumineront le secteur de l'aviation d'affaires bien avant qu'ils n’eclairent l'industrie du transport aérien commercial.

Selon les perspectives de la demande des pilotes pour 2020-2029 de CAE,11 l'activité de l'aviation d'affaires pourrait reprendre dès le milieu de 2021 aux États-Unis, bien que les progrès puissent être plus lents sur d'autres marchés.

Le rapport de CAE prévoit un besoin de 41 000 nouveaux pilotes d'aviation d'affaires au cours de la prochaine décennie pour compenser les départs à la retraite, l'attrition et la migration à venir vers le secteur du transport aérien. De plus, l'ajout prévu de 3 600 nouveaux avions d'affaires à la flotte mondiale nécessitera l'embauche de 4 000 pilotes supplémentaires au cours de la même période. Au total, il faudra un minimum de 45 000 pilotes d'avions d'affaires pour répondre à la demande au cours de la prochaine décennie.

Entre la reprise de l'aviation d'affaires et le retour des voyages aériens commerciaux, il existe une période d'opportunité sans précédent. Alors que les gens cherchent à voyager davantage tout en réduisant leur risque d'exposition au virus, ils sont naturellement attirés par l'aviation privée. Cette attraction est illustrée par l'augmentation de 25 % du nombre de propriétaires fractionnés d'AirSprint depuis l'éruption de COVID-19 en mars 2020 - la plus forte poussée de croissance en 21 ans d'histoire de l'entreprise.

Pour ceux qui envisagent une carrière dans l'aviation privée, il n'y a jamais eu de meilleur moment pour rejoindre l'industrie. Ce type de vol offre plusieurs avantages par rapport aux compagnies aériennes : des missions stimulantes vers une variété de destinations exotiques, la possibilité de piloter des avions d'affaires de pointe, une interaction personnalisée avec les clients et une plus grande autonomie pour prendre des décisions ayant un impact sur chaque vol. AirSprint offre d'autres avantages importants, notamment un horaire de travail plus équilibré, des possibilités d'avancement rapide, une plus grande sécurité d'emploi et d'autres avantages associés.

Pour en savoir plus sur l'aviation d'affaires au Canada, visitez le site Web de l'Association canadienne de l'aviation d'affaires ou contactez AirSprint pour découvrir votre avenir dans l'aviation privée.
C'est le bon moment pour embarquer !

11. CAE, “2020-2029 CAE Pilot Demand Outlook,” November 2020


Pourquoi est-ce maintenant le moment idéal pour commencer.

© 2021 AirSprint Inc. Tous les droits sont réservés. Ce document a été produit pour AirSprint par Mustang Media Writing & Editorial Services

Retour aux articles
Obtenir Un Prix